in

Comment enlever un durillon sous le pied naturellement ?

niekverlaan / Pixabay

Pas obligatoirement douloureux, un durillon sous le pied est en fait une zone de peau plus épaisse et dure que le reste. Le relief qu’il crée peut entraîner une gêne et/ou une irritation si il est situé à un emplacement sujet à être en contact direct avec la chaussure par exemple.
Pour y remédier, il existe un certain nombre de remèdes naturels et très efficace.

Comment enlever un durillon sous le pied naturellement ?

L’ail

Après avoir écrasé une gousse d’ail que vous aurez mélangé à une cuillère à soupe d’huile d’olive, la préparation sera disposée sur la ou les zone(s) concernée(s).

Pour être certain que le cataplasme puisse faire effet toute la nuit, on le recouvre par une compresse et on enfile une chaussette pour garder le traitement au chaud.

Le lendemain matin, il faudra bien entendu rincer le pied où se trouve le durillon à grande eau. Cette opération peut être renouveler chaque soir jusqu’à ce que le durillon disparaisse.

Le pain et le vinaigre

Assez étonnant, ce remède de grand-mère consiste à laisser tremper une tranche de pain assez épaisse pendant une trentaine de minutes dans du vinaigre blanc.

Une fois le pain bien imbibé, il vous suffit de la déposer sur le durillon et de le bander pour bien le tenir en place.

Tout comme l’ail, il faut le laisser agir toute la nuit pour que celui-ci soit efficace.
Au réveil, il vous suffit de le retirer, rincer et de froncer légèrement le durillon à la pierre ponce.

Le citron et l’aspirine

Radicale, ce traitement contre les durillons nécessite quelques précautions. En effet, il faut vous assurer que vous n’êtes pas allergique à l’aspirine et que la zone à traiter ne soit pas trop enflammée ou à vif.

En effet, le citron risquerait d’aggraver la situation.
Si ça n’est pas le cas, il faut mélanger 15ml d’eau à 15ml de jus de citron auquel vous ajouterez 6 comprimés d’aspirine.

Une fois, le phénomène d’effervescence terminé, on applique le mélange sur le durillon et on entoure le tout d’un film plastique.

Pour accentuer l’effet, on peut aussi ajouter une serviette chaude et laisser poser une trentaine de minutes.

Quand le temps est écoulé, on retire le film ainsi que le cataplasme et on s’arme de sa pierre ponce pour frotter un peu le relief du durillon alors ramolli.

Le lierre et le jus de citron

Le procédé est le même que pour le pain et le vinaigre. En effet, on laisse tremper pendant quelques heures une feuille de lierre dans du jus de citron puis on l’applique sur le durillon.

Comme pour les autres préparations, le mieux est de laisser en place la feuille toute la nuit en la recouvrant de film plastique et en mettant une chaussette pour garder la chaleur sur la zone en question. Au petit matin, on retire le tout et on rince.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douleur à l’épaule quand je lève le bras : comment la soigner ?

Cheveux : comment accélérer leur pousse ?