in

Règles zéro déchet, par où commencer ?

Si vous êtes dans une démarche écologique, vous souhaitez peut-être opter pour les règles « zéro déchet » ? Découvrez ici nos astuces pratiques.

Les produits hygiéniques pour femmes, facteurs de pollution de l’environnement ?

Selon de nombreuses statistiques, les protections hygiéniques jetables sont néfastes pour la nature. En effet, les tampons et les serviettes génèrent d’énormes déchets lors de leur fabrication et de leur utilisation. Premièrement, des pesticides et des produits chimiques sont utilisés pour cultiver le coton et blanchir les fibres synthétiques qui servent à fabriquer ces protections. Dans un second temps, les produits ne sont, la plupart du temps, pas biodégradables.

Des études ont révélé qu’une femme jette en moyenne environ 100 à 150 kg de tampons, serviettes et autres protections hygiéniques durant sa vie. C’est assez inquiétant, quand on sait que, selon une étude de l’Association de Défense d’Éducation et d’Information du Consommateur, une couche jetable ou un tampon prend entre 400 et 450 ans avant de se dégrader. Conscients de l’énorme impact négatif que cela a sur l’environnement, des spécialistes proposent des solutions alternatives à l’utilisation de ces produits hygiéniques jetables. Si ces alternatives vous intéressent, visitez mespetitspas.fr pour en découvrir quelques-unes. Elles ont un bilan carbone moins alarmant. Une étude de l’Ademe indique qu’elles produisent trois fois moins de déchets. Voyons maintenant les solutions pour vous tourber vers des règles zéro déchet.

Les serviettes hygiéniques lavables pour vos règles 0 déchet

Les serviettes hygiéniques lavables sont des protections intimes destinées à absorber le sang durant les menstruations. Composées d’une partie interne en tissu absorbant 100 % coton biologique et d’un tissu externe en fibre de bambou afin d’éviter les fuites, elles sont réutilisables. C’est parfait pour vous si vous êtes victime d’une allergie au polyester. Elles s’ajustent parfaitement à la lingerie et sont fixées avec ou sans bouton pression.

Le choix du nombre et de la taille de vos serviettes dépendra de l’abondance de votre flux. Privilégiez des serviettes écologiques et économiques certifiées GOTS pour des produits de grande qualité.

Écologie : les culottes menstruelles lavables

Une culotte menstruelle est une lingerie de protection spécifiquement adaptée aux règles. Elle absorbe le sang comme le feraient des serviettes classiques. Adaptée pour le sport et le travail, de jour comme de nuit, elle se lave d’abord à l’eau froide puis à la machine. Pour choisir la bonne taille, vous devez prendre en compte votre tour de hanches. Disponibles en différents motifs, ces culottes sont réutilisables pendant 3 ans approximativement.

En plus de sa capacité d’absorption élevée, la culotte menstruelle est confortable. Contrairement aux protections classiques qui préconisent un temps de rechange de 3 heures, avec une culotte, vous pouvez vous changer après 12 heures. De surcroît, elle est écologique et fabriquée sans produits chimiques nocifs et nanoparticules d’argent. Elle permet une protection sans odeur, sans fuite et sans sensation d’humidité.

Optez pour les coupes menstruelles

Il s’agit d’un réceptacle qui est utilisé lors des règles pour recueillir le sang. On l’introduit à l’intérieur du sexe en la pliant, puis on la vide et on la nettoie après 6 heures d’utilisation avant de la remettre. Elle est considérée comme la meilleure alternative aux tampons jetables. En effet, elle ne contient pas de teinture ou de substances chimiques nocives contrairement aux tampons, composés d’agents blanchissants et de parfum.

Choisissez votre coupe en fonction de votre flux, du fait que vous ayez déjà accouché ou non par voie basse, des trous dans la coupe et de votre confort. Le dispositif est souple, hypoallergénique, sécurisé, pratique et facile à utiliser. Il est également écologique et économique : une coupe menstruelle est réutilisable sur 10 ans. Pendant les menstruations, rincez-la quotidiennement à l’eau chaude, avec un savon doux ou une huile essentielle. Après le cycle, lavez-la avec une éponge !

Quelques sources

https://www.slate.fr/story/18707/environnement-impact-regles-protections-periodiques

https://lamaisonduzerodechet.org/couches_lavables/

https://www.adeic.fr/2016/03/09/la-decomposition-des-dechets/

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-technique-ademe-sur-impacts-environnementaux-couches-pour-bebe-2012.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tout savoir sur le syndrome de l’imposteur

Quels équipements indispensables pour le yoga ?