in

Qu’est-ce que la géométrie sacrée ?

Saviez-vous que les monuments les plus mystérieux et les plus beaux de cette planète ont été bâtis grâce à la géométrie sacrée ? Pour beaucoup, cette science représente la base des arts les plus anciens créés par de grands bâtisseurs.

La géométrie sacrée prône la valeur esthétique et se fonde sur des répétitions de formes géométriques. Son système rapproche les architectures complexes aux symboles spirituels en impliquant le temps et l’espace. Semblant vouloir percer les mystères de l’existence, ces symboles s’appuient sur les dimensions offertes par la nature elle-même. Mais qu’est-ce que précisément la géométrie sacrée ? D’où vient-elle ? Quelles sont ses fondements ? Et quelles différences avec la géométrie classique ?

Géométrie sacrée : quelle est son origine ?

La géométrie sacrée est probablement l’une des sciences mathématiques les plus anciennes. Dans cette science, on a ainsi combiné la notion de création avec un système de communication à travers différents symboles : il peut s’agir de sublimes dessins, comme ceux que vous trouverez sur le site de Mandalashop-online.com par exemple, un spécialiste des symboles de géométrie sacrée.

Le mystère de la plupart des édifices historiques repose sur les principes de cette géométrie sacrée. Tel est notamment le cas des cathédrales, des pyramides et des temples. Le côté esthétique de cette architecture renferme beaucoup plus d’énigmes que vous ne le pensez. Les anciens considéraient en effet cette forme d’art comme une représentation de l’esprit. De ce fait, la géométrie sacrée accorde une attention particulière à l’éducation de l’âme ainsi qu’à la conscience humaine.

Ces symboles spirituels sont considérés de la même manière dans toutes les formes de civilisations anciennes. Aucune de ces croyances n’a réfuté qu’il existait un lien entre les éléments célestes et terrestres. Par ailleurs, cette géométrie est largement influencée par la philosophie de Platon ou platonicienne.

Quels sont les principaux symboles de la géométrie sacrée ?

Les messages de la géométrie sacrée sont transmis grâce à divers symboles. Lorsque vous visitez d’anciens édifices, vous en trouverez plusieurs. Mais seules quelques formes sont connues à travers le monde.

Jusqu’à ce jour, aucun symbole de la géométrie sacrée n’a pu surpasser les cinq solides de Platon. Le premier solide représente le savoir accompagné de la passion créatrice et dévastatrice. Représentant 4 triangles équilatéraux, le tétraèdre évoque le feu. Le second solide représente l’air. Il est constitué de huit triangles équilatéraux qui évoquent la vie, la liberté et la spiritualité. Les six carrés qui constituent le troisième solide de Platon forment en eux la terre. Ce cube définit la fécondité et la stabilité.

Avec un symbole constitué de 20 triangles équilatéraux, vous pouvez penser à l’icosaèdre. Représentatif de l’eau, ce quatrième solide évoque la pureté ainsi que l’inconscient. Sur le dernier solide figure 12 pentagones qui désignent l’énergie. Lorsque ces 5 solides sont placés sur une sphère, tous les sommets touchent le périmètre de cette dernière.

Hormis ces cinq solides, il existe également la fleur de vie qui, comme le dodécaèdre, renvoie à la création de l’univers. Visuellement, cette figure est l’une des plus parfaites puisqu’elle comporte en elle tous les solides de Platon pour former le motif de fleur. Elle exprime l’harmonie de tous les éléments de base : le feu, la terre, l’eau et l’air.

Géométrie classique et géométrie sacrée : quelles différences ?

Quelques exemples suffisent pour souligner les différences apparentes entre la géométrie classique et la géométrie sacrée. La géométrie sacrée échappe en effet aux règles de la géométrie pratiquée dans la vie quotidienne. On peut toutefois faire référence aux théories de Thalès ou encore de Pythagore, mais la géométrie sacrée tend à renforcer le lien entre l’architecture et la spiritualité grâce à des symboles plus esthétiques.

En géométrie classique, il n’est en effet question que de traits, de cercles ou encore de triangles servant à résoudre des problèmes mathématiques. La géométrie sacrée, elle, dessine des figures complexes qui mettent en valeur les idées abstraites plus que les idées concrètes. Elle participe ainsi à l’éducation de l’âme ainsi qu’à la compréhension de la conscience humaine.

La géométrie sacrée établit également des relations énigmatiques entre toutes les formes de vie sur Terre. Alors que la géométrie ordinaire est pratiquée en dessinant des figures dans les salles de classe, la géométrie sacrée est omniprésente dans les lieux liés à la spiritualité (cathédrales, pyramides, temples, synagogues…).

La plus grande dissemblance entre ces deux types de géométries réside également dans leur raison d’existence. La géométrie sacrée vise à mieux comprendre le fonctionnement du monde. Elle peut aussi servir d’inspiration dans le domaine de l’architecture ou dans les créations spirituelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offrez un bon cadeau parapente pour faire plaisir à votre père !

Fin de vie : 3 points administratifs à régler