in

Problèmes d’audition et isolement : les risques

L’isolement est la première conséquence de la baisse de l’audition. En raison des difficultés liées à la communication avec les autres, le malentendant se replie sur lui-même et s’isole. Voici les risques liés à cet isolement.

Quels sont les risques liés à l’isolement en cas de problème d’audition ?

La baisse de l’audition ou presbyacousie a un impact sur la santé physique et mentale du patient. En effet, les problèmes d’audition impactent directement le fonctionnement du cerveau. L’activité du système auditif stimule le développement du cortex cérébral. Ce dernier perd alors ses capacités lorsque les stimuli sonores ne lui parviennent plus. Cela peut conduire à une déficience cognitive et plus tard à des maladies dégénératives telles que l’Alzheimer.

De plus, l’isolement souvent remarqué chez les victimes accélère la régression des capacités cognitives. Il constitue premièrement un frein pour la prise en charge rapide du malade. De plus, il est à l’origine des épisodes dépressifs qui remettent en cause les chances de rémission du patient.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est primordial de réaliser le plus tôt possible un bilan auditif afin de prévenir ces troubles. Il est conseillé de se rendre sur mon-centre-auditif.com par exemple pour trouver le centre auditif le plus proche afin de se faire dépister. Le processus ne vous prendra que quelques minutes. Ensuite, vous pourrez prendre rendez-vous avec un spécialiste de l’audition. Ce dernier se chargera de pratiquer les examens et de vous accompagner éventuellement jusqu’à l’obtention de l’appareillage nécessaire.

Le bilan auditif pour avoir un traitement sur mesure

La baisse de l’audition est un trouble qui peut survenir naturellement à cause du vieillissement de l’oreille. Elle touche près de 50 % des personnes âgées de plus de 70 ans. Généralement, les premiers signes apparaissent dès l’âge de 30 ans. Cette proportion de personnes atteintes est suffisante pour se faire systématiquement dépister. De plus, lorsqu’on considère les risques liés à la baisse de l’audition, on se rend compte qu’il ne s’agit pas d’un trouble banal qu’on peut ignorer. Pour le prévenir, il faut faire attention aux changements qui interviennent au niveau de votre audition. Au moindre soupçon, faites appel à un spécialiste.

Par ailleurs, le bilan auditif permet de poser un diagnostic précis de l’origine de la perte auditive. C’est cette démarche préalable qui détermine le traitement adapté au mal en fonction de son étiologie.

Une maladie du système auditif peut être incriminée. Dans ce cas, on procède au traitement de la maladie afin de rétablir les fonctions auditives. Mais plus fréquemment, le vieillissement normal ou parfois précoce des cellules de l’audition est la cause. Dans les deux cas, un appareillage auditif est nécessaire afin de préserver votre capacité auditive.

Quels sont les avantages d’un appareillage auditif ?

L’appareillage auditif est le meilleur moyen de lutter contre la baisse de l’audition. Le dispositif permet d’améliorer les fonctions auditives. Son installation aide à :

  • ralentir le vieillissement du cortex cérébral,
  • maintenir les fonctions cognitives,
  • éviter le développement des épisodes dépressifs,
  • préserver l’épanouissement social de la personne atteinte.

Peu importe l’origine de la baisse d’audition, le rôle de l’appareillage est d’amplifier les signaux sonores reçus par le dispositif. Ceci permet à la personne appareillée de rester en contact avec son environnement social et d’avoir une vie relativement normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 habitudes simples pour prendre soin de son dos

Banane et ventre plat : une alliée pour l’été