in

Peeling superficiel : un traitement pour une peau plus douce

Qu’est-ce que le peeling superficiel ?

L’inquiétude commune à la plupart des femmes en matière de beauté se résume à la meilleure manière d’avoir une belle peau sans imperfection. Plusieurs produits sont proposés garantissant de bons résultats. Ces dernières années, une méthode précise s’est fait connaître dans l’univers de la beauté. Il s’agit du peeling superficiel. Découvrez ici ce qu’il faut savoir sur ce soin qui promet d’être efficace.

Un peu d’anatomie

La peau est une véritable barrière protégeant notre organisme de l’intrusion des microbes et autres agressions extérieures. Elle est constituée de plusieurs couches parmi lesquelles l’épiderme et le derme.

L’hypoderme, qui n’est pas vraiment constitutif de la peau, se retrouve plutôt sous la peau. Ce que nous voyons tous lorsque nous posons les yeux sur quelqu’un ou sur nous-mêmes est l’épiderme. Cette dernière, à son tour, est composée d’une succession de cinq couches dont la plus superficielle est la cornée. Celle-ci est une enveloppe qui protège toutes les autres couches retrouvées plus bas. Elle est constituée de cellules mortes ou cellules de la cornée qui peuvent se détacher de l’épiderme. C’est en réalité, ce qui s’enlève lorsque notre peau pèle.

Le peeling superficiel, qu’est-ce que c’est ?

Le peeling superficiel, comme le qualificatif le renseigne, permet d’enlever de façon précise et contrôlée la cornée. La peau se voit donc débarrassée des cellules mortes, des microbes et impuretés. Elle devient donc beaucoup plus nette et propre. Ce soin a également pour but de permettre le renouvellement de cette couche qu’est la cornée.

Il doit être réalisé par un médecin dermatologue de préférence pour un bon résultat. Ce dernier utilise un produit chimique pour faire décoller la cornée de l’épiderme. Découvrons les substances les plus utilisées.

Le peeling avec l’acide glycolique

Cette substance est la plus utilisée pour réaliser le peeling superficiel. Il s’agit d’un acide de fruit, extrait de la canne à sucre, qui réduit considérablement l’adhérence des cellules de la couche appelée cornée de l’épiderme. L’acide glycolique n’a pas d’effet secondaire sur la peau et ne provoque aucune allergie particulière. Il s’agit alors d’une substance sans danger pour la peau.

L’opération pour se débarrasser de la cornée se produit en plusieurs séances, environ 4 à 10. Elles seront intercalées d’une semaine à un mois. La patiente devra se servir d’une crème à base d’acide glycolique pour le visage tout le long du processus.

Le peeling avec l’acide trichloracétique

Après l’acide glycolique, le produit souvent utilisé est l’acide trichloracétique (TCA) dilué dans l’intervalle de 10 à 25 %. La concentration de la substance dépend du type de peeling à réaliser. Il en existe trois types :

  • Le peeling superficiel ;
  • Le peeling moyen ;
  • Le peeling profond.

Pour en savoir plus sur ces différents types, cliquez ici. Le TCA est une substance dérivée de l’acide acétique (acide du vinaigre). Cette substance est également sans danger pour la peau et surtout sans risque d’allergie.

Selon le type de peau, un traitement spécifique sera adapté. Les peaux fines seront beaucoup plus sensibles que les peaux épaisses. Le TCA à 25 % sera plus profond que celui de 10 %. Le but étant de réaliser un peeling superficiel, le médecin saura quelle concentration choisir. Une application légère sera moins agressive qu’une application avec frottement. Pour rester dans la logique du superficiel, une application répétée de TCA ne doit pas être faite.

La résorcine

Il est également possible d’utiliser de la résorcine en pâte. Celle-ci peut être source d’allergie d’où la nécessité de réaliser d’abord un test sur une partie de la peau. L’application donne une sensation de chaleur et la peau devient brune. Elle subit à l’issue de quelques jours une desquamation. Il est préconisé de rester chez soi pendant environ une semaine.

Comment se déroule le peeling ?

Pour procéder au peeling, le médecin commence par un nettoyage du visage. Ensuite, il passe à l’application d’une solution de prépeeling. Il applique alors la substance selon la concentration qui équivaut au peeling superficiel avec du coton ou une compresse. Cette application peut provoquer une sensation de brûlure qui ne dure que quelques minutes.

Le médecin est présent durant toute la séance et surveille les réactions de la peau. Chez certaines personnes, au bout d’une minute des rougeurs apparaissent. Chez d’autres, cela peut prendre 4 minutes. De la compresse froide est placée sur le visage pour neutraliser et stopper l’action de la substance. Une pommade apaisante est alors appliquée.

Dans quel cas réaliser le peeling superficiel ?

Le peeling superficiel est réalisé lorsque vous souhaitez vous débarrasser des ridules, des taches noires, des acnés à comédons, des cernes (en savoir plus) mais également pour améliorer le teint et le rendre frais. Il est destiné aux personnes qui ont à partir de 25 ans. Certaines peaux ont des problèmes de pigmentation ; des formulations permettent alors de réguler cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment s’équiper en matériel de badminton ?

Comment garder ses pieds en bonne santé ?,.