in

Carences en micronutriments : quel impact sur l’organisme ?

Fatigue, insomnie, mauvaise santé… voilà autant de signes qui indiquent un déséquilibre dans votre corps. Or, avec le train-train quotidien, difficile d’en déterminer la cause exacte, mais il pourrait notamment s’agir de carences en micronutriments. Attention, les conséquences peuvent être désastreuses. Quels sont les dangers et comment les éviter ?

Les symptômes d’une carence en micronutriments

Généralement, la fatigue est la première manifestation d’une carence nutritionnelle ou en micronutriments. Des crampes et des vertiges peuvent également accompagner cette fatigue. Dans certains cas, les symptômes sont caractérisés par la perte des cheveux, des douleurs osseuses et musculaires, des troubles de la mémoire ou une tension instable. Habituellement les cas de carences les plus fréquents sont le manque de vitamine D, B9, fer, calcium et de magnésium. À cela s’ajoute la carence en iode qui pourrait nuire à la thyroïde et par conséquent à tout le système immunitaire.

Pour y remédier, faites une cure de vitamines accompagnée et encadrée pour des résultats satisfaisants. Vous retrouverez ainsi rapidement votre forme. Il est important de ne pas minimiser les carences. Bien que silencieuses parfois, elles peuvent s’aggraver et engendrer d’autres maladies plus graves comme le cancer. Veillez alors à ce que les apports en micronutriments dans le corps soient équilibrés pour éviter de mauvaises surprises.

Les conséquences d’un déséquilibre nutritionnel

Si les symptômes ne sont pas rapidement traités, ils peuvent entraîner des maladies plus graves qui peuvent aller jusqu’au cancer. Avec la fatigue, il est également possible que vous puissiez constater un affaiblissement de l’organisme. Dans ce cas, le moindre mal ou la moindre infection pourrait vous être difficile à traiter. Une carence en vitamine, en minéraux, en oligo-éléments, en acides aminés et en acides gras peut ainsi entraîner différentes conséquences. On citera à ce titre la diminution du système immunitaire, la régression du fonctionnement des hormones et la difficulté de régénérer les cellules.

Carences en micronutriments : comment y remédier ?

Pour être en forme, il suffit d’équilibrer les besoins en micronutriments requis par le corps. Certains minéraux et vitamines doivent être spécifiquement surveillés pour ne pas être induits en erreur. Des contrôles et des tests pourront même être effectués. Cependant, si vous mangez déjà équilibré, notamment des fruits et légumes, il est certain que vous ne souffrirez d’aucune carence. Outre les fruits et légumes, la consommation de noix et de graines favorise également le renforcement du métabolisme. Si vous ne fumez ni ne prenez d’alcool, vos risques s’amenuiseront encore davantage.

Dans la plupart des cas, les micronutriments ne sont pas fabriqués par l’organisme. Raison pour laquelle il est important de les compenser en prenant des compléments alimentaires. Pourquoi ne pas profiter des premiers rayons de soleil et des premières buées pour des résultats encore plus performants ? En ce qui concerne la période de traitement, celle-ci peut varier entre dix jours à deux mois si nécessaire selon les cas. Comme l’organisme n’est pas capable de créer lui-même ces micronutriments, mieux vaut anticiper et aider le corps à aller mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle est la signification de l’obsidienne œil céleste ?

Une chaîne spécialisée dans les séances de yoga