in

Comment soigner la fibromyalgie ?

La fibromyalgie est une maladie encore assez méconnue. L’absence de signes extérieurs tangibles fait souvent douter le corps médical mais aussi l’entourage des patients touchés par cette maladie. Elle est hélas pourtant bien réelle. Au quotidien, les personnes vivent un véritable calvaire. La maladie est loin d’être imaginaire. Malheureusement, à ce jour, aucun traitement médicamenteux ne s’attaque aux causes de la maladie. Ci-dessous, vous allez découvrir quelques informations utiles à propos du traitement de cette maladie.

Pas de traitement médicamenteux

Tous les patients touchés par la maladie aimeraient trouver une solution médicale qui leur permette d’en finir pour de bon avec les nombreux symptômes dont ils souffrent au quotidien : douleurs, angoisse, fatigue chronique, sommeil non réparateur, etc… Malheureusement, les médicaments se contentent de traiter les symptômes sans venir à bout des causes. La raison est simple : aujourd’hui, comme les causes ne sont pas clairement identifiées, aucun traitement de fond n’a pu être élaboré.

Les médicaments actuellement prescrits pour la prise en charge de cette maladie présentent un autre inconvénient. A long terme, ils entrainent des effets secondaires assez difficiles à supporter. En effet, la prise d’anti inflammatoires à haute dose de façon quotidienne est particulièrement toxique pour le foie et le système digestif.

Le traitement naturel

La patient fibromyalgique dispose d’un éventail assez vaste de possibilités pour traiter ses symptômes de façon naturelle. La relaxation et l’activité physique sont particulièrement recommandés. L’acupression donne de bons résultats comme traitement naturel de la fibromyalgie. En effet, en stimulant la réponse du système nerveux central à la douleur, on lui permet de déclencher une réaction hormonale massive capable de soulager les douleurs chroniques liées à la fibromyalgie. Le grand intérêt de l’acupression est qu’elle n’entraine pas d’effets secondaires et encore moins d’accoutumance. Elle peut donc être utilisée de manière quotidienne, dès que les douleurs surviennent ou même de façon préventive. Elle contribue à réduire le niveau de stress souvent élevé chez les patients. Le sommeil est également de meilleure qualité

La reconnaissance de la maladie

La grande difficulté pour la personne atteinte d’une fibromyalgie est la prise en compte de sa maladie. Le corps médical est assez peu formé sur cette pathologie. Du coup, le diagnostic prend souvent des mois voire des années. Les patients errent de cabinet médical en salle d’examens à la recherche d’une explication à leurs troubles.

Cette errance est catastrophique car avec le temps, les douleurs chroniques s’installent et sont alors bien plus difficiles à traiter. L’étape du diagnostic est aussi indispensable qu’incontournable. Le patient a besoin d’être entendu et reconnu dans sa situation de malade. Cette reconnaissance lui permet ensuite de bénéficier d’un suivi adapté, notamment au sein d’un centre anti-douleur. Il en existe de nombreux sur tout le territoire.

Aujourd’hui, on sait diagnostiquer la fibromyalgie de manière quasi certaine grâce à des questionnaires et des examens cliniques. Il ne faut donc pas hésiter à consulter un médecin spécialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traileurs, comment protéger vos articulations ?

Hospitalisation à domicile : comment ça marche