in

Comment se procurer un défibrillateur?

Les maladies cardio-vasculaires constituent l’une des principales causes de mortalité dans le monde. Le risque de cas d’arrêt respiratoires est notamment plus élevé dans les espaces fréquentés tels que les centres commerciaux, les parcs d’attractions, ou les administrations par exemple. Pour limiter les décès, les autorités, à travers le décret 2018-1186 de décembre 2018, obligent les établissements recevant du public à avoir un défibrillateur.

Qu’est-ce qu’un défibrillateur et pourquoi en avoir un ?

Le défibrillateur est un appareil utilisé dans le cadre de la réanimation pulmonaire d’une victime d’un arrêt respiratoire. Grâce aux électrodes, il envoie des chocs électriques avoisinant 400 V, pour faire repartir le cœur d’une personne en fibrillation. Les impulsions n’interviennent qu’après détection d’un mouvement ventriculaire. Le personnel qui en a la charge doit donc suivre une formation spécifique.

Les chances de survie sont considérablement augmentées lorsque la réanimation est faite dans les 4 premières minutes suivant le malaise. Il est donc impérieux d’avoir à disposition un défibrillateur. Vous avez de nombreux modèles de défibrillateur sur la plateforme www.achat-defibrillateur.com pour secourir une victime d’un malaise cardiaque avant l’arrivée des secours.

Comment choisir un défibrillateur ?

L’achat d’un défibrillateur exige de la minutie. Il y a en effet certains critères à suivre, et il doit avoir certaines fonctionnalités afin d’être performant.

La nature de l’appareil

Il existe sur le marché, des défibrillateurs manuels, cardioverteurs implantables, et automatiques. Faites votre choix en fonction de celui qui vous semble le plus utile. Nous recommandons les défibrillateurs automatiques si vous êtes une entreprise recevant du public. Son utilisation requiert peu de connaissances dans le domaine. L’appareil vous donne en effet des instructions vocales à chaque étape. Il vous indiquera le positionnement des électrodes, ou les différentes commandes.

L’équipement collecte ensuite les informations vitales du malade puis les analyse avant d’envoyer les impulsions adéquates. Les autres types de défibrillateurs sont plus utilisés dans le milieu hospitalier, notamment les unités de réanimation.

Les fonctionnalités

La personne ayant la charge de l’exploitation du défibrillateur, dans un établissement recevant du public n’est généralement pas un agent médical. C’est pour cela que l’appareil doit être facile d’utilisation. L’assistance au massage cardiaque vous permet par exemple de faire les bons gestes lors de la réanimation. Il affiche par exemple les indications suivantes : « Appuyer plus fort », ou encore « Bonnes compressions ».

L’impact des chocs électriques fournis par un défibrillateur dépend de la morphologie de la victime. Pour une intervention efficace, il est préférable d’utiliser un défibrillateur avec des impulsions électriques à intensités progressives. En pratique, le défibrillateur n’intervient que lorsqu’un pouls est détecté. Sa sensibilité est donc essentielle pour un fonctionnement optimal. Nous vous recommandons des défibrillateurs avec un seuil d’asystolie entre 80 et 100 microvolts.

Les autres critères importants

Le défibrillateur est un appareil utilisé occasionnellement. Vous devez donc vous assurer qu’il sera opérationnel à tout moment. Pour cela, optez pour des modèles de défibrillateurs capables de faire régulièrement des autotests. Ils permettent en effet de détecter d’éventuels dysfonctionnements. Par ailleurs, la maintenance de votre matériel peut devenir assez récurrente et onéreuse lorsque vous achetez des accessoires de moindre qualité.

Achetez donc un défibrillateur sous garantie, ou avec une longue durée de vie. Les batteries, par exemple, doivent fonctionner pendant quatre ans. Certains labels certifient la qualité de l’équipement. L’un des plus connus est la certification CE. Elle est respectueuse des prescriptions du Conseil Européen de Réanimation Cardio-Pulmonaire. À cela, peut s’ajouter le label fournisseur Provigis ou l’AFAQ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 façons de vous motiver à faire du sport

CBD : quels sont les produits autorisés à la vente ?