in

Comment bien choisir un auxiliaire de vie ?

Dans la plupart des cas, les personnes âgées en perte d’autonomie ou en situation de handicap préfèrent rester chez elles. C’est pourquoi leur cadre de vie et leur indépendance doivent être préservés au mieux. Un auxiliaire de vie est la personne idéale pour les y aider. Comment bien choisir cette dernière ? Faut-il exiger une expérience minimum ? Privilégier les diplômes ? Découvrez ici quelques conseils pour recruter la perle rare.

Comment recruter une auxiliaire de vie ?

Pour le recrutement, vous avez le choix entre une auxiliaire de vie travaillant dans une entreprise ou travaillant à titre particulier. Il existe des réglementations régissant le recrutement d’un auxiliaire de vie. Ainsi, vous devrez respecter certaines démarches obligatoires en plus de la signature. Toutefois, si vous choisissez une entreprise professionnelle, les formalités administratives seront vite réglées. Vous n’aurez qu’à signer le contrat correspondant à la formule que vous aurez choisie.

Recourir aux services d’une entreprise vous donne la garantie d’un intervenant à la fois compétent et qualifié. En effet, les entreprises proposant ce genre de services forment leurs salariés et proposent à leurs clients leurs meilleurs intervenants. Ainsi, chez www.actiomservice.com par exemple, vous pouvez trouver une auxiliaire de vie intègre qui pourra répondre à des besoins ponctuels ou réguliers.

Les diplômes requis

Assister une personne âgée ou handicapée n’est pas une tâche qui s’improvise. C’est pourquoi tout auxiliaire de vie doit être capable de justifier d’une formation, voire du diplôme d’État Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS). Ce diplôme prévoit deux parties, une théorique et une autre pratique. Il existe des personnes ne l’ayant pas passé mais qui exercent quand même ce métier depuis longtemps et ont acquis une certaine expérience. Ces personnes-là peuvent disposer d’une certification obtenue après validation des acquis de l’expérience (VAE).

Avant d’engager quelqu’un, demandez-lui des références de ses précédents employeurs et renseignez-vous sur ses expériences passées.

Quels sont les critères à privilégier ?

Un auxiliaire de vie doit pouvoir être capable de prendre soin avec bienveillance de la personne âgée dont il s’occupe, ce qui implique de l’aider mais aussi de la distraire. Il est donc important d’avoir des critères de sélection afin de trouver la meilleure personne pour ce poste. Vous devez tenir compte des problèmes pathologiques du patient et de ses affinités. En principe, l’auxiliaire de vie doit motiver, entretenir et soulager la personne dépendante. Pour résumer, un auxiliaire de vie doit être compétent, disponible et professionnel dans les tâches qu’il accomplit.

En plus des compétences professionnelles, un auxiliaire de vie doit absolument posséder des qualités humaines. Ainsi, il faut que ce soit une personne motivée, à l’écoute mais aussi et surtout passionnée par son travail.

Envisagez une période d’essai

La meilleure façon d’évaluer les qualités humaines et les compétences d’un auxiliaire de vie est de lui faire faire une période d’essai. Cela vous permettra de l’observer et de détecter d’éventuels comportements qui ne vous plairaient pas. À la fin de cette période, faites un bilan et évaluez votre niveau de satisfaction ainsi que le sien.

Signez un contrat

Si votre choix se porte sur un auxiliaire de vie travaillant à son propre compte, formalisez par un contrat la relation de travail qui vous unira. Ainsi, chacun sera fixé sur ses obligations et cela vous évitera bien des malentendus à l’avenir.

Choisir un auxiliaire de vie peut parfois s’avérer difficile, car cette personne entrera dans l’intimité d’un proche. L’idéal est de trouver quelqu’un naturellement disposé à aider les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quels équipements indispensables pour le yoga ?

Karaté : comment bien commencer ?