in

Combien coûte un test de paternité ?

Encore appelé test ADN, le test de paternité est un examen génétique qui permet d’établir le lien de parenté entre un enfant et son géniteur. En France, il est très encadré et normalement pratiqué dans le cadre d’une procédure judiciaire. Toutefois, l’on en retrouve également sur internet et plusieurs personnes passent alors par ce canal pour éviter certaines contraintes et bien des tracasseries. La sempiternelle question demeure cependant d’évaluer le coût de ce test et c’est à cela que répond cet article.

Le test standard et le test prénatal

De manière standard, le test de paternité se fait grâce à une comparaison des frottis buccaux prélevés chez l’enfant et le supposé géniteur pour déterminer le niveau de similitude. Pour cette méthode, les laboratoires exigent habituellement 149€. Cependant, plus il y aura de candidats à la paternité, plus ce coût sera revu à la hausse. Il faudra alors prévoir en moyenne 50€ par personne supplémentaire. Il est par ailleurs possible pour une femme d’établir la paternité de son enfant avant la naissance de ce dernier. La comparaison ici se fera entre le frottis sanguin prélevé chez la mère (à partir de la huitième semaine de grossesse) et le frottis buccal du supposé père. On parle alors de test prénatal non invasif et il est généralement taxé à 950€. Au besoin, commandez votre test de paternité ici.

Les tests ADN non-standards

Si le géniteur soupçonné n’est pas (ou plus) présent, rassurez-vous car il existe des méthodes dites non-standards qui permettent également de réaliser un test fiable. Les prélèvements ici seront faits soit sur les parents du prétendu géniteur, soit sur sa dépouille s’il est décédé. L’on soumettra ensuite ces échantillons à un test de viabilité duquel seront extraites des substances génétiques qui serviront enfin au test ADN proprement dit. Cette procédure vous coûtera environ 90€ de plus. Il s’agit alors d’une opération scientifique qui s’appuie sur des soins naturels et des détails génétiques pour établir de façon irréfutable une filiation paternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Danger : les challenges régimes des réseaux sociaux

Le point sur la sécurité des données médicales