Souffrance au travail : comment y faire face ?

Le stress, les violences externes ou encore le harcèlement sont autant de risques psychologiques pouvant engendrer un mal-être au travail. Il convient donc de déceler les symptômes afin d’y remédier assez rapidement. En effet, la souffrance au travail peut entraîner des maux tels que les troubles musculosquelettiques, les maladies cardio-vasculaires, ou encore provoquer un burn out. Voici comment faire face à une situation difficile dans son milieu de travail.

Quand consulter un psychologue du travail ?

Le recours aux services d’un psychologue au travail s’impose dans plusieurs cas. Son expertise est requise en cas de situations difficiles au travail. Il intervient notamment en cas de conflits entre collègues, de harcèlement, de difficulté d’adaptation, de restructuration de l’entreprise… Le psychologue du travail accompagne les travailleurs enclins au burn out ou au trouble de la concentration (troubles cognitifs). Ses conseils se révèlent indispensables aux personnes qui souffrent de stress, d’anxiété voire d’une altération de l’image de soi.

Si vous souffrez de l’un ou de plusieurs de ces symptômes, demandez conseil via le site www.cs-conseil.fr, une plateforme qui met à votre disposition une cellule psychologique. Outre les symptômes visibles, la souffrance au travail se manifeste sous la forme d’une démotivation. Vous vous sentez isolé, sans perspectives d’évolution. Dans certains cas, le travailleur envisage un changement professionnel.

Quels sont les bénéfices d’une consultation chez un psychologue du travail ?

Si une situation professionnelle pénible survient au travail, il est d’usage de consulter un psychologue spécialisé. Les bénéfices qui en découlent sont nombreux.

Le bien-être

Outre la rémunération, le bien-être et la qualité de vie au travail impactent systématiquement sur la motivation ainsi que sur la productivité des travailleurs. Le confort, une bonne entente entre collègues, la relation de confiance favorisent bien évidemment le bien-être au travail. Ajoutez-y un plan de prévention du stress voire une cellule psychologique. Il incombe donc aux dirigeants de veiller au bien-être des salariés afin de les motiver, de réduire le stress ainsi que l’absentéisme. Le bien-être au travail contribue surtout à une hausse de la productivité.

La prévention et la réduction des RPS

Les risques psychosociaux (RPS) se manifestent sous la forme de troubles de la concentration ou du sommeil. Les signes tels que l’irritabilité, la nervosité et la fatigue sont autant de signes évocateurs. Attention, aucun secteur d’activité n’est épargné par ce phénomène. Les RPS entravent le bon fonctionnement d’une entreprise. Heureusement, il est tout à fait possible de les prévenir ou d’y remédier.

Commencez par définir les origines des risques psychosociaux. Il peut s’agir d’une surcharge de travail, d’un manque de clarté des tâches… Les violences entre les salariés sont d’ailleurs à craindre en l’absence de mesures adéquates. La règlementation impose que les RPS soient considérés comme des risques professionnels. De même, la prévention des risques psychosociaux implique une démarche collective axée sur l’organisation et sur le travail.

Une meilleure gestion du stress

Si d’un côté, le stress et la pression boostent la performance au travail, il peut également être un facteur d’épuisement professionnel. Une prise de conscience en amont se révèle nécessaire pour définir les soucis à l’origine du stress. Apprenez les techniques visant gérer les tensions mentales : respirer, marcher le plus possible, faire des pauses… Retenez que le stress doit rester un moteur de performance et d’efficacité.

Pour mieux gérer le stress, il convient de distinguer les deux types de stress. D’une part, vous avez le bon stress, d’intensité légère qui procure l’énergie et la motivation nécessaires pour l’atteinte de vos objectifs. En revanche, le mauvais stress ronge progressivement son hôte. Celui-ci est alors sujet à la fatigue, à l’irritation, aux troubles du sommeil… Des difficultés de concentration sont même constatées. Ainsi, le mauvais stress épuise et peut même provoquer certaines maladies graves.

La gestion du stress requiert surtout une meilleure gestion de la pression au travail. Le travailleur doit apprendre à déléguer, à dire non, à s’éloigner des sources de déconcentration (bruits parasites extérieurs, chaleur ou froid). Une meilleure gestion du stress consiste aussi à hiérarchiser les tâches selon leur degré d’importance. En d’autres termes, traitez un dossier à la fois. Si vous ressentez un trop-plein de pression, levez-vous puis faites une pause. Ce sera l’occasion de faire quelques pas pour s’aérer le cerveau.

La gestion du stress passe aussi par une bonne hygiène de vie. Cela implique de prendre soin de soi. Privilégiez les aliments sains, mangez équilibrés tout en limitant les excitants tels que la théine et la caféine. Une meilleure gestion du stress nécessite de prendre soin de son sommeil. De même, adoptez un rythme de vie conforme avec vos valeurs. N’oubliez pas de bouger le plus possible en marchant, en dansant ou en faisant du sport.

Une petite déconnexion de temps en temps se révèle tout aussi bénéfique pour votre équilibre mental. Pour ce faire, éteignez votre ordinateur, votre tablette, votre téléphone. Prévoyez des moments de qualité à passer en solo ou en famille. Il n’y a rien de plus efficace pour recharger les batteries.

Ce sont là des pratiques et conseils qu’un psychologue du travail vous apprendra à mettre en place au quotidien. Le fait d’extérioriser vos craintes et votre stress vous permettra de reprendre confiance en vous et de prendre du recul par rapport à la situation.

 

Comment rencontrer un psychologue du travail ?

À l’instar de ses confrères, le psychologue du travail propose ses consultations en ligne ou directement en cabinet. Un tel expert est également joignable par webcam, par tchat, par mail ou par téléphone. Mais comment s’assurer qu’il s’agit effectivement d’un psychologue du travail ? Notez qu’un psychologue du travail interagit très facilement avec les différents membres de l’entreprise. Il doit de ce fait connaître le fonctionnement d’une société ainsi que ses nombreux rouages.

Le psychologue de travail dispose ainsi des informations essentielles sur le recrutement des salariés, et se demande comment s’opèrent les évolutions professionnelles, quelles sont les politiques organisationnelles adoptées. Professionnellement parlant, un psychologue du travail qualifié se doit d’être neutre et bienveillant. Il préconise les solutions pour remédier au burn out. Si besoin, l’expert en psychologie met la lumière sur les bonnes conditions de travail à adopter. Il décèle surtout les risques psychosociaux qui pourraient affecter le bien-être des salariés.

Quoi qu’il en soit, le psychologue du travail accompagne les salariés en souffrance dans la résolution de problématiques professionnelles et parfois personnelles. Il est notamment formé aux techniques de thérapie visant à remédier au stress, à l’anxiété et à toutes autres formes de risques psychosociaux. De leur côté, les managers peuvent instaurer un climat de confiance en favorisant la communication entre collègues. Les programmes d’accompagnement au changement sont fortement plébiscités.

Articles récents

Pourquoi soutenir une association qui vient en aide aux familles ?

Pourquoi soutenir une association qui vient en aide aux familles ?

Les familles sont le socle de notre société. Elles sont le lieu où l’on grandit, où l’on apprend, où l’on s’épanouit. Mais parfois, elles traversent des épreuves qui les fragilisent : maladie, handicap, précarité, isolement, séparation, deuil… Face à ces difficultés,...

Pourquoi soutenir une association qui vient en aide aux familles ?

Les familles sont le socle de notre société. Elles sont le lieu où l’on grandit, où l’on apprend, où l’on s’épanouit. Mais parfois, elles traversent des épreuves qui les fragilisent : maladie, handicap, précarité, isolement, séparation, deuil… Face à ces difficultés,...

Arrêter de fumer grâce au kudzu, ça marche vraiment ?

Arrêter de fumer grâce au kudzu, ça marche vraiment ?

L'addiction au tabac figure parmi les dépendances les plus courantes au monde. Elle peut causer des problèmes importants de bien-être, de troubles mentaux, de difficultés relationnelles et met souvent en danger la vie des personnes qui ont cette habitude. Fort...

Arrêter de fumer grâce au kudzu, ça marche vraiment ?

L'addiction au tabac figure parmi les dépendances les plus courantes au monde. Elle peut causer des problèmes importants de bien-être, de troubles mentaux, de difficultés relationnelles et met souvent en danger la vie des personnes qui ont cette habitude. Fort...

A découvrir

Plus d’infos !

Réaliser une thérapie de groupe à Paris : les nombreux avantages

Réaliser une thérapie de groupe à Paris : les nombreux avantages

Vous souhaitez améliorer votre bien-être et surmonter des problèmes émotionnels ? La thérapie de groupe, réalisée avec un professionnel de la santé mentale, peut vous aider dans cette démarche. Dans cet article, nous allons examiner les nombreux avantages des séances...

Que sont les retraites de yoga ?

Que sont les retraites de yoga ?

Le stress de la vie moderne, avec ses horaires chargés et ses multiples responsabilités, peut souvent laisser le corps et l'esprit épuisés. Pour résoudre cette situation, les retraites de yoga sont de plus en plus pratiquées. Mais que sont exactement ces retraites de...

Comment vous motiver à faire du sport ?

Comment vous motiver à faire du sport ?

Le manque de temps : c'est généralement le premier argument que de nombreuses personnes avancent pour expliquer pourquoi ils ne parviennent pas à faire du sport. Entre le travail, les réunions familiales, les déjeuners d'affaires, les sorties avec son association et...

Pin It on Pinterest

Share This